La revue de presse de la Fédération des chasseurs
La chasse vous interesse?
Les petites annonces chasse en côte d'or
Les actualites de la fédération des chasseurs de Côte d'or

Fédération départementale des chasseurs de côte d'or

archives


Actualité des chasseurs de côte d'or

Réattributions de sangliers  : Bracelets à 10€



Mesdames, Messieurs les Présidents,

 

Tout d’abord je vous souhaite à tous d’excellentes fêtes de fin d’année en famille et entre amis et également une très belle année 2020 à vous et à vos proches.

 

Je viens par ce courrier vous informer des suites données par l’État à notre demande exceptionnelle de suspendre l'interdiction d'agrainer du 1er décembre 2019 au 29 février 2020 ; et de la mesure exceptionnelle relative aux réattributions de sangliers décidée en Conseil d’Administration à compter du 26 décembre 2019.

 

Nous n’avons malheureusement pas réussi à obtenir satisfaction auprès de l’État suite à notre demande exceptionnelle de pouvoir agrainer de décembre à février cette saison.

 

En effet l’État s’est contenté d'un "OUI mais sous conditions"... ce qui rendait donc impossible la mise en route du dispositif !

 

Seuls les territoires considérés comme "points noirs" auraient eu accès à cette dérogation ! Parfaitement inacceptable : cela aurait récompensé les quelques territoires considérés comme les "mauvais élèves" du département, avec pour conséquence immédiate la concentration des sangliers sur ces territoires déjà considérés en surpopulation.

 

Comme si cela ne suffisait pas, l’État a souhaité nous imposer sa façon de chasser avec d'autres contraintes techniques : chasser obligatoirement toutes les semaines en refusant la chasse un week-end sur deux, pourtant réglementairement prévue dans notre Schéma Départemental de Gestion Cynégétique !

 

Enfin, et pour être certain que le dispositif ne verrait pas le jour, l’État souhaitait également nous imposer un quota hebdomadaire de prélèvements... comme si la chasse était une science exacte et totalement prévisible (la météo de ces dernières semaines démontre bien le contraire) !

 

Après quelques concessions de l’État... ce dispositif aurait donc concerné au maximum 15 % des territoires de chasse. Cette mesure ne serait intervenue qu'après : formulation des demandes individuelles des territoires concernés, leur instruction par les services compétents et la publication d'un Arrêté Préfectoral.

Autant dire que nous aurions été opérationnels dans le meilleur des cas en janvier 2020 ! Voilà ce que veut dire un "OUI mais...".

 

En conclusion, ce qui est navrant, c’est que l’État continue de ne pas faire confiance aux chasseurs, malgré leur engagement sur le terrain pour faire baisser les populations de sangliers (plus de 11 000 sangliers prélevés à ce jour), et leur engagement financier pour indemniser les dégâts agricoles. Cet engagement finira, à force de nous taper dessus, par voler en éclats comme déjà annoncé par certains départements du sud de la France...

 

De plus, force est de constater que malgré nos efforts historiques et financiers sur l’action et la veille sanitaire (piégeage, analyse, élimination des viscères...), les chasseurs ne sont toujours pas reconnus ! Il faudra donc bien en tirer toutes les conséquences pour la saison à venir et pour la rédaction de notre futur Schéma Départemental de Gestion Cynégétique à renouveler fin 2020.

 

L’État est actuellement encore souverain sur la gestion cynégétique malgré son incompétence sur le sujet. J’en veux pour preuves les réponses obtenues à notre récente demande. L’État continue de fonctionner sur ce sujet sous pression et contrainte de puissants lobbies.

 

Par contre, notre mission fédérale et nos responsabilités en matière de chasse nous obligent heureusement à continuer d’œuvrer efficacement pour les chasseurs. C’est pour cela que le Conseil d’Administration a décidé d’accompagner 100% des sociétés de chasse du département jusqu’à la fin de la saison 2019/2020, en abaissant fortement le prix des bracelets de réattributions de sangliers, dont la demande aura été faite à partir de ce jour, soit le 26 décembre 2019.

 

Avec un prix de 10€ l’unité, nous espérons motiver un maximum de sociétés à chasser jusqu’à la fermeture, pour faire baisser réellement les populations de sangliers et donc les dégâts. Nous nous engageons à ne pas faire prendre en compte ces nouvelles attributions dans l’attribution initiale de la saison prochaine.

Cette mesure aurait été, nous vous le concédons, bien plus efficace avec un agrainage réalisé simultanément! L’État a refusé cette proposition, mais vous, Chasseurs, acceptez et saisissez cette disposition financière pour pouvoir chasser plus et donc prélever plus !

 

 

Meilleurs vœux à tous.

 

Pascal Secula,

Président de la Fédération des Chasseurs de la Côte-d'Or.

 

 



Retour


FDC21 - Maison de la Chasse et de la Nature

RD 105 - Lieu-dit « Les Essarts » - CS 10030 - 21490 NORGES-LA-VILLE CEDEX

Tel: 03 80 53 00 75 - Fax: 03 80 53 00 74 - E-mail: accueil@fdc21.com

Ouverture de la FDC 21 : du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30

JPM & Associés

Retrouvez-nous sur les réseaux !